Bandeau
Ensemble Vocal Harmony CH-1636 Broc
Slogan du site
Descriptif du site
Spectacle 1989
Catillon ou l’épreuve du feu
Article mis en ligne le 29 décembre 1989
dernière modification le 3 avril 2013

par webmaster
logo imprimer

1989

Le choeur mixte " l’harmonie " Broc
Le choeur mixte " La Tour " La Tour de Trême

Présente le spectacle inédit

CATILLON ou l’épreuve du feu

Pièce en 3 actes d’Albert Schmidt
Textes de Pierre Gremaud
Musique de Pierre Kaelin

Le spectacle

Ecrite par Albert Schmidt, écrivain bien connu en Gruyère pour ses pièces popuiaires, pour les paroles de certaines chansons de l’abbé Bovet ainsi que pour ses recueils de poésies, la pièce originale à La Catillon avait été remise en son temps en mains propres au président de l’Harmonie de l’époque : M. Georges Castel la. Car, bien avant la création de la troupe théà Â¢trale de Broc (TTB), de courageux membres et d’autres à mordus de théà¢tre appliquaient à présenter régulièrement des pièces lors de concerts annuels ou à d’autres occasions. Mentionnons au palmarès : Idylle gruérienne, La Krotzeranna, Le Sourcier du Tsaà Â´, La Nuit des Quatre Temps...
Restée longtemps dans les oubliettes, car trop conséquente à monter,cette pièce resurgit lors de recherches concernant le spectacle du centenaire.
Hors de question pour les organisateurs de présenter du déjà vu. L’idée était toute trouvée : un sujet passionnant et populaire, des dialogues pas trop poussiéreux. Par contre, il fut jugé que les textes de liaisons écrits par l’auteur avait besoin d’actualisation. Pierre Gremaud, journaliste à La Gruyère, metteur en scène et poète à ses heures, accepta cette tà¢che difficile. A qui confier la création de la musique ?
Chacun sait que le canton de Fribourg regorge d’une quantité de compositeurs aussi remarquables les uns que les autres. Ancien professeur et ami des deux directeurs, M. l’abbé Pierre Kaelin accepta ce mandat, même si le sujet satanique lui parut quelque peu ambigu. Le décor est également un élément essentiel à la réussite d’un spectacle comme celui-ci. Graphiste à Attalens et ami de la TTB, Jean-Paul Monnard apporte la note à professionnelle aux réalisations exécutées avec talent par Paul Ruffieux et son équipe. Réaliser un spectacle historique implique des costumes d’époque. Charlotte Castella accepta la responsabilité de cette lourde mission. Merci encore à Valérie Gawrysiak, metteur en scène et à ses acteurs de la TTB à qui incombe ce soir le grand pouvoir de vous émouvoir et de vous distraire. Merci aussi à Benoît Corboz d’avoir mis son talent à la création de l’affiche, aux choristes, aux musiciens et aux directeurs des deux chorales centenaires, et merci enfin à tous ceux qui apportent leur aide grà¢ce à leur appui financier.
A tous ceux qui ont contribué de près ou de loin, souvent dans l’ombre, à la réalisation de ce spectacle, nous disons notre profonde reconnaissance.

Le Comité du spectacle

Mémoire d’Albert Schmidt, écrivain et poète

Albert Schmidt est né le 29 mai 1913, à la Verrerie/FR. Cadet d’une nombreuse famille, il fit ses études primaires dans ce village. Il commenà§a à travailler de ses mains, très jeune, car il perdit sa mère, à l’à¢ge de seize ans. A vingt ans, il fut reporter à l’Echo illustré, à Genève.
Autodidacte né, il apprit tout par lui-même et devint collaborateur régulier du quotidien romand La Liberté de fribourg. Pour parfaire ses connaissances, il devint ensuite conférencier. La guerre l’obligea à servir la patrie de 1940 à 1945. Il effectua plus de 1200 jours de service où il fut très apprécié au sein de la 11/15. Il fut également, durant 27 ans, secrétaire de la préfecture de Bulle où il se fit connaître dans tout le district de la Gruyère et dépassa rapidement ses frontières.
Poète-dramaturge, il composa une vingtaine de pièces de théà¢tre, y compris celle qui est interprétée, qui est une inédite, datant de 1957.
M. Albert Schmidt fut membre de la Société des Ecrivains Suisses dès 1947, il fut ensuite membre de la Société des Auteurs Dramatiques, puis président de la Société des Ecrivains Fribourgeois. Ses nombreux poèmes et romans lui permirent d’accéder à la présidence de l’académie de LUTECE, à Paris. Il obtint à juste titre deux médailles d’or et une d’argent pour son oeuvre Arc-en-Ciel.
Originaire de Chamoson/VS, Albert Schmidt a toujours été un fervent conservateur des coutumes de la Gruyère. Par le don qu’il a reà§u, il a retracé la vie ancestrale de votre région et vous l’a léguée, il ne vous reste qu’à l’apprécier.

Dominique Schmidt

Pierre Gremaud

Le personnage de Catillon m’a toujours paru attachant. Confusément, je trouvais fascinante cette à sorcière qui vivait dans la misère, qui créait des splendeurs et qui se défendait bec et ongles contre des juges prompts à voir le mal où cela les arrangeait.
Aussi, quel plaisir d’apprendre qu’une pièce de théà¢tre dormait dans un tiroir ! D’emblée, le thème du feu m’a aimanté : l’à¢tre maigre des pauvres, les flammes dévorantes du bà »cher, la brà »lante spirale de l’espoir. Et le titre s’est imposé : à Catillon ou l’Epreuve du feu.
Dans la pièce d’Albert Schmidt - oeuvre baroque, où fulgurent les mots frappés et les couleurs acides - j’ai retenu quelques moments essentiels : les rudes conditions de vie de ce XVIIIe siècle paysan, la damnation de Catillon, la candide fête de la Saint-Jean, le défilé des juges, la torture et une échappée vers J’espoir. Il ne s’agissait pas d’abonder dans le sens de l’auteur, mais de prendre de la distance par rapport, aux événements. D’accord avec le compositeur, j’ai donc travaillé sur des sonorités différentes (latin, vieux franà§ais, patois gruérien) pour marquer le pas.
Catillon n’est pas une légende. Elle se nommait Catherine Repond, de Villarvolard. Et son exécution fut bien réelle, au terme de l’un des plus tardifs procès en sorcellerie (en 1731 !) qu’ait connu la Suisse. Or, la torture est pratiquée aujourd’hui encore de par le monde. La fiction n’abolit pas la réalité. Et l’actualité (brà »lante) de ce spectacle n’est, hélas, pas une vue de l’esprit.

  •  Pierre Gremaud est autodidacte. Comme acteu il a notamment interprété à Le journal d’un fou , et le rà Â´le-titre de à La passion de Pierre-Nicolas Chenaux (1981). Comme metteur en scène, il a monté les oeuvres de plusieurs contemporains (Jean Genet, Boris Vian, Samuel Beckett, Peter Weiss, Harold Pinte Michel Viala, etc.). Il a également signé la mise en scène du premier opéra populaire en patois : à Le chèkrè dou tsandèlê (Treyvaux, 1985).

Pierre Kaelin

Né le 12 mai 1913 à Estavayer-le-Lac.
Etudes musicales : Abbaye d’Einsiedeln et Conservatoire de Fribourg.
Cours de composition chorale et de direction d’orchestre à l’Ecole César Franck de Paris ; plain-chant à l’Institut grégorien de Paris.
1949-1983 Succède à l’abbé Bovet comme maître de chapelle à la cathédrale de St-Nicolas à Fribourg. Professeur à l’école normale et au Conservatoire.
Aumà´nier militaire de 1939 à 1945, il fonde le"Choeur du Régiment de Fribourg" et le "Joli Choeur".
1952 : il fonde ’La Chanson de Fribourg" de renommée internationale Il
1957 : il fonde "Le Choeur symphonique de la Cathédrale" pour les grandes oeuvres chorales symphoniques, en Suisse et à l’étranger.
1971 : il fonde "Les petits Chanteurs de Fribourg" (garà§ons de sept à treize ans)
Organisateur des Semaines chorales en Suisse et à l’étranger.
Assistant d’Igor Markevitch à Salzbourg pour la direction chorale.
Créateur d’émissions originales à la Radio suisse.
Responsable musical de la première Eurovision noir/blanc en 1956 et de l’Eurovision couleur en 1971, les deux fois à la Cathédrale de St-Nicolas.
Fondateur de la Commision romande, puis de la Procure romande de musique sacrée après Vatican Il.

Compositeur :

  • nombreuses messes, motets, chants, en latin et en franà§ais pour choeur à cappella, ou avec orgue, ou avec orchestre
  • oratorios, cantates (notamment "Messire Franà§ois" Prix ltalia 1954), festivals, opéras populaires, opéra ISCHA créé au Festival de Cannes
  • La "Symphonie des deux Mondes", avec Helder Camara, donnée en Suisse, en Europe, au Canada, aux U.S.A., au Brésil, en Uruguay

Auteur du livre "LArt Choral" préfacé par Ernest Ansermet.
Plus d’une vingtaine de disques 33 cm.
En plus de leur qualité proprement artistique et de leur rayonnante joie de chanter, les choeurs de Pierre Kaelin se sont toujours distingués par une grande générosité en faveur d’oeuvres caritatives : les paroisses,.la Croix-Rouge, les Mouvements en faveur des Droits de l’homme, etc. A noter en particulier trois actions qui ont rapporté près de
100000 fr. chacune : l’aide aux Lépreux, au Sahel, aux enfants défavorisés de Nova Friburgo.

Benoît Corboz

Benoît Corboz (alias Benett), né le 8 juin 1963 à Riaz. J’ai vécu mes seize premières années à Broc où j’ai suivi mes écoles primaires.
Par la suite, j’ai regagné à la capitale, Bulle, pour trois ans d’école secondaire.
A seize ans, j’ai pris la diection de Fribourg afin d’y suivre cinq ans d’école normale. J’en suis sorti à l’age de vingt et un ans pour entrer directement sous les drapeaux (école de recrue). Après celle-ci, deux ans d’université m’ont permis d’enseigner au Cycle d’orientation de Jolimont. Il ya donc cinq ans que j’ai déserté la Gruyère pour vivre à une distance toutefois acceptable du Moléson, Corminboeuf.
Pour me guérir d’une éventuelle nostalgie de nos préalpes, je fais de la musique avec le groupe à ISIS et j’adore le dessin que je pratique chaque fois que j’ai un peu de temps.

Explications de l’affiche

La sorcière à Catillon était une vieille dame vivant à une époque impitoyable pour les marginaux. La médisance et les commérages pouvaient facilement mener au bà »cher. à Notre sorcière est donc représentée avec une double personnalité : celle de l’objectivité et celle de la légende.
S’il est clair que la magie part avant tout d’une baguette, cette dernière peut être aussi à le premier instrument de musique à de l’orchestre. La première moitié du visage représente évidemment une vieille dame sans conviction et quelque peu triste des regards et du jugement qu’on lui portait. Avoir le mauvais oeil, à cette époque, était synonyme de sorcellerie, celui-là est représenté d’une faà§on disproportionnée et fait partie d’une tête de renard. En effet, la légende raconte que lors d’une chasse dans nos montagnes gruériennes, le bailli blessa un renard mais ne le retrouva pas. Le lendemain, à notre Catillon à qui avait soi-disant la faculté de se transformer en animal, boitait...
Le spectacle auquel vous allez assister sera musical et théà¢tral, c’est pourquoi le capuchon de à notre sorcière bien-aimée devient un manche de violon et sa queue de pie se prolonge en un amalgame de chanteuses et de chanteurs.
Enfin, le chemin pavé sur lequel se trouve notre héroà¯ne vous emmènera, je l’espère dans un monde imaginaire et féerique...

Bonne soirée !
Benoft Corboz

Choeur Mixte "L’Harmonie" Broc

Comité

          • Présidente Chantal Robin
          • Vice-présidente Lili Schrepfer
          • Secrétaire Bernadette Allemann
          • Caissier Conrad Clavel
          • Membre adjoint line-Claude Neveu
          • Directeur Alain Castella

Choeur Mixte " La Tour" La Tour de Trême

 

Comité

  • Président Bernard Rime
  • Vice-président Jean-Paul Menoud
  • Secrétaire Monique Ruffieux
  • Caissier Gérard Pochon
  • Membres Marie-Claude Perritaz
    Elisabeth Décoterd
    Hélène Schmutz
  • Directeur Dick Perroud

MISE EN SCà Ë†NE Valérie Gawrysiak

ACTEURS

  • Catillon Corinne Castella
  • Marguerite, soeur de Catillon Denise Volery
  • Boucquet, médecin de la Roche André Jaccotet
  • Catherine Gillerd, maîtresse de Boucquet Monique Castella
  • Nicolas, armailli de Bimont Manuel Lopez
  • Sulpice, paysan de Villarvolard René Brülhart
  • Isabelle, fiancée de Nicolas et fille de Marguerite Chantal Brülhart
  • Le Curé, curé de Villarvolard Roger Demierre
  • Odet, juge au tribunal de Fribourg Jean-Paul Simonet
  • Dom Gobet, chapelain de St-Nicolas Maurice Magnin
  • De Montenach, bailli de Corbières Gaston Ayer
  • Haberhorn, secrétaire du tribunal de Fribourg Alexandre Raboud
  • Les gardes René Brülhart
    Roger Demierre
  • Figurants : Danièle Niederhauser, Francine Imhof, Raymonde Barras, Gaby Bugnard, Denise Scherly, Freddy Clavel, Irène Blattmann, Alexandre Catillaz, Gonzague Délèze, Edouardo Andrade, Marc-Henri Joye, Joseph D’Andréa.
  • Eclairage et bruitages Thierry Genin Daniel Tomasin
  • Décors créés par Jean-Paul Monnard réalisés par Paul Ruffieux et son équipe
  • Costumes créés par Charlotte Castella réalisés par Charlotte Castella et son équipe
  • Maquillages et coiffures . René Oberson

Directeur

Choeur-mixte L’Harmonie

Alain Castella

Né le 21 juin 1958, Alain est marié et père de deux fils.

Dès la fin de ses études à l’Ecole normale de Fribourg, en 1978, il enseigne à l’école primaire de Broc.

Au terme de quatre ans de direction auprès du Choeur paroissial l’Echo d’Everdes à d’Echarlens, il prend la baguette de l’Harmonie en 1984. De plus, il pratique l’art choral au triple quatuor vocal Mod’Erato à Bulle, ainsi que le théà¢tre à la troupe de Broc dont il est un des membres fondateurs.

Directeur

Choeur-mixte La Tour

Dick Perroud

Dick Perroud est né à Attalens en 1958. Marié et père de deux enfants, il enseigne à l’Ecole secondaire de Corsier-sur-Yevey.
Il a fréquenté les Ecoles normales de Fribourg et Montreux où ses maîtres de chant étaient l’Abbé Kaelin et Michel Hostettler. Passionné de musique, il complète sa formation par des cours de direction au Conservatoire de Fribourg avec André Ducret.
Au cours de l’année 1986, il prend la direction de l’Ensemble vocal Anonyme 80 d’Attalens, en collaboration avec Charly Torche.
La même année, il reprend la baguette de Charles Brasey à la tête du Choeur-mixte de la Tour-de-Trême.

Voir les photos du spectacle...


Contact

Ensemble Choral Harmony
Case postale 57
CH-1636 Broc

Président :

Charles Lambrigger
Route de la Cité 98
CH 1663 Gruyères
+41 26 535 74 87
+41 79 623 46 73

Directrice:
Marion Papaux
Ruelle du Temple 17
CH 1630 Bulle
+41 079 822 65 21

Nous écrire

     

Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace rédacteurs | RSS


1989-2017 © Ensemble Vocal Harmony CH-1636 Broc - Tous droits réservés

Site réalisé sous SPIP avec le squelette ESCAL-V3 Version : 3.87.37

Webmaster / Hébergeur : Rémy Bernard